Noblesse de Champagne


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cérémonie d'hommage - mandat Maltea - novembre 1462

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Erwelyn

avatar

Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 24/09/2014

MessageSujet: Cérémonie d'hommage - mandat Maltea - novembre 1462   Mer 12 Nov 2014 - 23:49

Dans la famille parcourir le Domaine royal en long, en large et en travers en quelques jours, je demande Maine. Non, pas la province, mais Lynette. Après la cérémonie d'hommages en Maine, puis en Normandie où elle s'était fait eue par un héraut faiblard, voilà qu'elle découvrait maintenant la Champagne. Et pour le coup, c'était vraiment une province où elle n'avait que rarement mis les poulaines. Aussi, arrivée la veille, elle avait pris le temps de visiter la capitale et avait passé une bonne nuit dans une des chambres du château qu'elle avait parcouru, bougie à la main, en fin de soirée. Mais ce qui était encore plus drôle que d'habitude, c'est qu'elle avait emmené dans ses malles son acolyte juge de la régence berrichonne ! Kal et elle avaient donc passé une bonne partie de la nuit à vadrouiller dans les couloirs et à découvrir les coins et recoins du château, une bouteille de vin rouge bourguignon normand en main et un godet dans l'autre.
Ce matin là, la Jeneffe était donc pas du tout fraîche comme un gardon mais prête à accomplir sa mission, c'est à dire remplacer Champagne dans le rôle de maître de cérémonie, vu que celle-ci aurait son popotin posé sur le trône. En tant que maréchale de tutelle, fallait bien qu'elle serve à quelque chose, donc elle était viendue !
Maine était sagement en train de vérifier que tout était en ordre dans la salle des cérémonies, avec une Kal non loin d'elle qui vérifiait si les sièges étaient bien confortables, lorsque les premiers nobles la rejoignirent dans celle-ci.


Dernière édition par Erwelyn le Jeu 13 Nov 2014 - 1:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elwing

avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 02/09/2014

MessageSujet: Re: Cérémonie d'hommage - mandat Maltea - novembre 1462   Jeu 13 Nov 2014 - 0:11

Elle avait été convoqué pour sa prime le 13Novembre. Prête, elle se rendit à la cérémonie. Tête haute, elle avança dans les couloirs jusqu'à ce qu'elle arriva dans la salle indiquée. Elle posa ses émeraudes sur chaque personnes présente et les salua respectueusement, puis regarda doucement le trône vide. Elle se disait qu'il y avait encore quelques temps, elle était à cette place ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maltea
Président du ban
avatar

Nombre de messages : 3378
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Cérémonie d'hommage - mandat Maltea - novembre 1462   Jeu 13 Nov 2014 - 14:26

Pfffffffff et pfffffffffff et re pffffffffffff, et dire qu’il fallait se farcir une fois de plus la cérémonie d’hommage. Et cette fois, il faudrait qu’elle réponde à certains hypocrites s’en fichant comme d’une guigne de la Champagne, du moment qu’ils avaient titres et tout ce qui allait avec à afficher...
Pas de chance, aujourd’hui était un jour sans. Sa patience avait disparu la veille, à force d’entendre boulets et abrutis balancer les mêmes rengaines jour après jour, nuit après nuit, semaine après semaine, mois après mois, année après année... Non mais sérieusement, pas comme s'ils n’étaient pas au courant ou n’avaient pas -encore- compris...
Du réchauffé, comme les menaces à peine voilées, balancées à chaque cérémonie... Ça faisait partie du folklore champenois.....
Mais voilà, même si l’envie n’était pas au rendez-vous, il était de son devoir de s’y présenter et à répondre à la noblesse qui ferait l’effort de se déplacer.. Heureusement, une partie de cette dernière était encore honnête. Et puis, peut-être y aurait il destitution, après tout, c’était déjà elle qui avait fait la première vague de ménage, ce qui lui avait valu pas mal d’inimitiés, pourquoi ne pas réitérer le geste? Ce serait marrant et y aurait au moins de la nouveauté à scander en gargote.

C’est donc en arborant sa tête des mauvais jours à qui ont devrait accrocher une pancarte, “attention chien méchant" afin de décliner toute responsabilité si ça mordait voir pire, que la blonde duchesse-héraut suspendu, pénétra dans la salle. Le poney rose était là, et... Beh ça alors.... Et de s’approcher, saluant sa soeur d’Armes avant de jeter un regard à la truie ayant un air nostalgique en zieutant le trone....


Maine, ravie de vous voir... le voyage fut agréable?  Je vois que certaines sont pressées d’assister à la cérémonie.. A moins qu’elle n’ait oublié ne plus être régnante... Je devrais peut-être prendre place, sait on jamais... elle n'a pas l'air de vouloir oublier ce statut...Et de murmurer quelques mots à l'oreille de Lynette... D’un autre côté, je ne dirais pas non à ce que l’on me remplace mais bon, je dois être forte, juste un mauvais moment à passer et à mordre sur ma langue pour ne pas dire ce que je pense réellement. A voir si j’arrive à me contenir suffisamment longtemps.
Enfin bref, vous êtes bien installée, vous avez tout ce qu’il vous faut? Vous avez trouvé la liste des nobles à contacter? Pas eu de souci?


Beh oui quoi, sait on jamais, c’est qu’il n’était pas facile de remplacer un héraut surtout sans connaitre la province et surtout quand le dit héraut était bordélique à souhait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yunab

avatar

Nombre de messages : 300
Date d'inscription : 08/09/2010

MessageSujet: Re: Cérémonie d'hommage - mandat Maltea - novembre 1462   Jeu 13 Nov 2014 - 19:36

Et se fut a son tour de faire son apparition dans la salle du trône.
Comme a son habitude, elle c'était mise en route assez tôt afin de ne pas perdre sa journée en attente fastidieuse même si en Champagne ont étaient plutôt relativement assez tranquille de ce coté là, les nobles se déplaçant se comptaient largement sur les doigts des deux mains en général.
Enfin aujourd'hui, il y aurait du neuf avec deux nouvelles têtes faisant leur arrivée au sein de la merveilleuse et très soudée-hum hum- noblesse champenoise.

D'un pas rapide, elle rejoint le devant de la salle et saluât les dames déjà présentes et lança un sourire a sa suzeraine qui avait sa tête des mauvais jours, il y en avait-ils des bons d'ailleurs?^^


bonjour, comment allez-vous?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Altaiir

avatar

Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 16/07/2014

MessageSujet: Re: Cérémonie d'hommage - mandat Maltea - novembre 1462   Ven 14 Nov 2014 - 18:21

Une invitation plutôt surprenante face à l'auteur du pli, s'attendant plutôt à quelques mots d'amour d'un héraut cynique devenu régnant.
Apparats de circonstance redorés, le nouveau bourgmestre de Reims se rendit à la salle qui accueillait la cérémonie, peu pressé de ployer genou devant la peste incarnée.

Etrangement, il ne s'attendait pas à être le premier, mais le premier des hommes arrivés ? Tour d'horizon rapidement fait, le ligurien se rapproche de ces dames, avec une certaine distance de sécurité avec le chien enragé qui grognait déjà rien qu'à sa présence dans les lieux.


Mes dames, le bonjour.

Baronne, c'est un réel plaisir de vous revoir, cela fait bien longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coxynel

avatar

Nombre de messages : 394
Date d'inscription : 05/08/2010

MessageSujet: Re: Cérémonie d'hommage - mandat Maltea - novembre 1462   Ven 14 Nov 2014 - 20:36

Sortie de retraite depuis peu, la blonde capitaine arrive telle une ombre, fatiguée, afin de prêter hommage à la "nouvelle" duchesse de Champagne, pas si nouvelle que ça^^.

D'un léger signe de tête, elle salue les personnes présentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gauthier de Malemort

avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: Cérémonie d'hommage - mandat Maltea - novembre 1462   Ven 14 Nov 2014 - 23:10

C'est (presque) toute la fratrie qui avait fait le déplacement depuis le lointain Limousin pour accompagner Gauthier et assister à sa première cérémonie d'hommage. La Champagne.. terre mythique pour un Limougeaud mais pas tant que ça pour le jeune Prince qui y avait passé son enfance, avant que son aînée ne l'embarque pour Ségur et le centre de la France, terre des Malemort, une fois son père disparu. Il ne lui restait donc pas grand souvenir de Châlons mais plutôt un vague sentiment d'appartenance appuyé sur une certaine nostalgie paternelle.
Le pli de Sylvestre entérinant la succession avait été une formalité et le jeune homme avait impatiemment attendu le pigeon lui annonçant la prochaine cérémonie d'allégeance champenoise. Lorsque celui-ci était enfin arrivé, il avait retourné l'hôtel familial de Limoges de fond en comble, n'ayant de cesse de pousser ses frères et soeurs à faire leurs préparatifs de voyage. Une fois en route, le trajet lui avait paru court et il avait, à son habitude, oublié cahots, boue et autres intempéries devant le spectacle fascinant offert par les routes, fort mauvaises il faut le dire, du Royaume.
Le clan Malemort était arrivé deux jours avant la cérémonie et, malgré l'insistance des autres, Gauthier avait catégoriquement refusé de se rendre à Châlons. Une superstition d'adolescent l'empêchait d'y glisser ne serait-ce qu'un orteil avant d'avoir rendu sa prime allégeance et d'en être officiellement le maître. Il serait alors temps de prendre la mesure du Duché et de s'y installer. Ses soeurs avaient donc dû prendre leur mal en patience, occupant leurs heures à courir les boutiques de la capitale champenoises. Les tavernes avaient eu les faveurs des garçons.


Le grand jour était enfin arrivé. Le jeune Prince, trop orgueilleux pour laisser deviner son émotion, même à ses frères et soeurs, avait trouvé tout un tas d'occupations aussi futiles les unes que les autres pour s'isoler. Il avait même réussi à fausser compagnie au reste de la tribu pour se rendre au château ducal en avance, seul, laissant une note indiquant où il se trouvait à un domestique chargé de le transmettre à sa soeur Blanche en temps et en heure. Il avait laissé de côté le somptueux habit venant de Paris, spécialement commandé pour l'occasion, pour endosser un pourpoint bien plus simple mais dans ses goûts. Ses soeurs lui chanteraient pouilles après la cérémonie mais il n'en avait cure. C'était un jour pour lequel il pouvait endurer quelque supplice que ce soit.

Conduit jusqu'à la salle des cérémonies par un huissier, l'adolescent fit une légère pause avant de se jeter dans l'arène. Il avait assisté à de multiples allégeances en Limousin, sa famille y possédant la moitié des fiefs octroyés durant et depuis le règne du dernier Lévanide, mais celle-ci était différente : c'était la sienne et il allait entrer en possession de l'héritage paternel. En Limousin, il connaissait tous les nobles, sa Maison y étant respectée et honorée. Ici, il ne connaissait personne, si ce n'est la Régnante et encore... pouvait-on dire connaître suite à quelques échanges épistolaires. Des bruits de couloir entendus lors de ses séjours à Paris lui avaient laissé entendre que la noblesse champenoise était "difficile" mais il n'avait pas réussi à comprendre dans quel sens. Il allait sans nul doute le découvrir sous peu.
Prenant une profonde inspiration, le Prince fit le pas fatidique et franchit le seuil, se retrouvant dans la salle. Quelques personnes, qu'il ne connaissait évidemment pas, étaient déjà présentes. Peu, à vrai dire. Cela lui permettrait peut-être de mettre quelques noms sur des visages et de les mémoriser. Il s'approcha du petit groupe, saluant au passage d'un léger signe de tête les quelques personnes isolées, et se présenta, ne voulant guère se montrer impoli et les obliger à lui demander qui il était.


Mes Dames, messire. Hochement de tête. Le bonjour. Gauthier de Malemort-Armantia, fils de feu Cerberos. Il se tut, le rouge lui montant aux joues devant la solennité du moment. Pourquoi ne pas avoir attendu ses frères et soeurs ? Au moins, aidé par leur présence, ce moment aurait paru moins intimidant...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche de malemort

avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: Cérémonie d'hommage - mandat Maltea - novembre 1462   Ven 14 Nov 2014 - 23:40

Le jour était mémorable... son petit frère devenait un homme, il s'affranchissait de la tutelle de ses ainées et prenait ses marques dans le monde. Ce monde même que Blanche aurait voulut pouvoir tenir loin de ses chers cadets qu'elle aimait, protégeait et chérissait outrageusement parce qu'ils étaient sa famille, qu'ils étaient, comme elle, les orphelins d'une mère leur ayant laissé un nom parfois trop lourd à porter. Et telle une poule veillant sur sa couvée, Blanche tenait à l'oeil les frères et soeurs qu'elle avait élevé, avant même d'avoir put devenir femme elle même... En ce jour, en quelque sorte, Gauthier gagnait le droit d'avoir son mot à dire sur sa destinée, puisqu'il entrerait en possession de l'héritage de son père, puisqu'il serait seigneur et maitre en ses terres... pour autant, cela ne signifierait pas, bien sur, que ses soeurs lui laissent la possibilité de se vêtir comme un paysan sans qu'elles interviennent et, tandis que l'Altesse Royale pénétrait dans la salle, son page couru prestement vers le futur Duc pour lui remettre un collier d'or orné de saphirs et de diamants ainsi qu'une riche ceinture à la boucle d'or représentant une fleur de lys entourée de perles et de diamants... deux présents confectionnés par un maitre orfrèvre et que la Princesse voulait voir arborés par Gauthier en ce jour si solennel.


Souriante bien que l'émotion viendrait certainement lorsqu'elle entendrait son cadet faire son hommage à celle qui serait sur le Trône ducal et qui fut une farouche adversaire de Feu Cerberos autant qu'une des rares femmes à pouvoir se dire de la trempe de leur mère, la Reyne Nebisa, la Princesse avait, en outre, embaucher une maitre portraitiste italien, car il était bien connu que les meilleurs artistes venaient d'Italie, afin de réaliser le portrait du jeune prince tandis qu'il ferait son hommage et d'en faire, par la suite, une peinture dont elle ornerait l'entrée du MAB, le démesuré Hostel des Malemort à Limoges.

N'étant présente qu'en tant qu'observatrice, la Princesse s'était vêtue sobrement, d'une robe d'apparat parmi les plus simples de sa garde robe, une soie brodée venue de Lyon, brodée et ornée de perles ainsi que la parure de rubis dont elle avait hérité de sa mère. Pour une fois, elle avait laissé ses cheveux ruisseler sur son épaule, simplement noués en une longue tresse d'obsidienne où venait se mêler des perles piquées dans sa chevelure.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elwing

avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 02/09/2014

MessageSujet: Re: Cérémonie d'hommage - mandat Maltea - novembre 1462   Sam 15 Nov 2014 - 11:01

Elle jeta un regard vers la porte et elle y aperçut la duchesse actuelle, au vu de son apparence, elle pensa de suite que l'ambiance ne sera que lourde ... D'autres personnes arrivèrent, Yunab, qu'elle salua.

Votre grâce, le bonjour. Nous nous portons à merveille, et vous ?

Depuis qu'elle fut duchesse, elle avait prit ce tic, de parler d'elle à la première personne du pluriel. Un simple signe de tête pour répondre à Altaiir. Tout était ... Banal. Jusqu'à ce qu'elle remarqua de nouvelles têtes. Ses yeux verts se posèrent sur les inconnus. Parce qu'elle savait que son teint pâle ne pouvait rassurer les hommes, elle se tenta à un sourire pour rendre son apparence plus chaleureuse. Elle répondit alors aux paroles du prince...

Votre altesse royale, bienvenue.

Petite pause avant de continuer et de se présenter.

Dione Elwing de Cernay, enchantée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalderah

avatar

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 15/11/2014

MessageSujet: Re: Cérémonie d'hommage - mandat Maltea - novembre 1462   Sam 15 Nov 2014 - 18:01

Champagne ! non pas le vin ! sa terre natale. Elle l'avait quitté depuis ce qui lui semblait une éternité, et voilà qu'elle foulait à nouveau son sol. Un élan de nostalgie ? non, une nouvelle décision sur un coup de tête du duo infernal du Berry :

Lynette : Et si tu venais avec moi pour la cérémonie en Champagne ?
Kal : pourquoi pas ? faut se mettre en robe ?
Lynette : oui c'est obligatoire
Kal : pfff, bon d'accord


La Lame d'Amahir, après une nuit arrosée comme il se doit, étouffant des rires dans tous les recoins du château, se retrouvait déguisée dans sa robe pour assister à un événement qui la dépassait un peu. Cachant son malaise de se retrouver dans un univers peu familier, elle se rapprocha de la Jeneffe à l'arrivée des premiers nobles, prenant discrètement information avant de saluer le plus naturellement possible chaque personne. L'Espiègle prenait garde à ne pas laisser libre cours à ses facéties.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Foulques de Malemort

avatar

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 15/11/2014

MessageSujet: Re: Cérémonie d'hommage - mandat Maltea - novembre 1462   Sam 15 Nov 2014 - 18:16

Foulques allait donc accompagner son petit frère Gauthier qui s’apprêtait à devenir duc. Le jeune Malemort a toujours su que son frère deviendrait une personnalité politique contrairement à lui qui voulait seulement s'engager en tant que chevalier et ainsi mener des batailles pour sa patrie et pour honorer sa famille. Gauthier allait mener un combat tout aussi honorable en héritant du duché de son défunt père, c'est dans ces moments là qu'il se rend compte que le temps passe vite et que son petit frère devient une grande personne.
Le grand frère au grand coeur était fier de tous ses frères et sœurs, mais ce jours là il l'était encore plus pour Gauthier.

Il se présenta donc à la cérémonie aux côtés de ses frère et sœurs, Foulques était vêtu de vêtements de soie, qu'il avait l'habitude de porter pour ce genre de cérémonies. Il avait aussi abandonné son épée dans ses appartements, il n'en aura sûrement pas besoin ici se dit-il.

Le jeune prince se présenta aux personnes qu'il croisa, la plus part qu'il ne connaissait pas, toujours avec ses manières distinguées. Dès qu'il voyait une femme il lui baisait la main et disait d'une voix douce :


Foulques de Malemort, enchanté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melissandre de Malemort

avatar

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 15/11/2014

MessageSujet: Re: Cérémonie d'hommage - mandat Maltea - novembre 1462   Sam 15 Nov 2014 - 19:29

Robe Hommage:
 

Pour rien au monde, Mélissandre n'aurait laissé son frère de sang affronter son premier hommage seul. Et qu'importe que son coeur se brise à voir Gauthier reprendre le flambeau de leur père. Qu'importe qu'en étant présente, la Princesse ai le sentiment confus d'enfoncer le dernier clou du cercueil de Cerberos. Le Duc consort n'état guère aimé, certes. Il n'avait jamais pris soin de ses enfants, en effet. Mais il n'en était pas moins le père vénéré et idéalisé que Mélissandre aspirait à retrouver depuis toujours. L'homme qu'elle haïssait autant qu'elle aimait, et que jamais elle n'avait accepter de croire mort. Jusqu'à aujourd'hui. Jusqu'à voir son frère de sang porter la couronne Ducale.

Bien qu'elle ne soit là qu'en tant que soutient, la Princesse s'était approché de Gauthier pour lui serrer brièvement la main avant de saluer à la ronde d'un charmant sourire. De toute la fratrie Malemort, Mélissandre et son ainé entretenaient les liens les plus complexes. Ayant hérité du caractère de feu de leur père, ils avaient passé leur prime enfance à se détester, et Blanche avait du plus souvent qu'à leur tour les séparer en leur rappelant l'importance des liens du sang. Mais Gauthier était maintenant presque un homme, et Méli serait bientôt majeur. L'amour vache que nourrissait leur trop grande ressemblance s'était mué en un sentiment profond et inconditionnel, preuve en était le silence de son ainé quand à la relation problématique qu'elle entretenait avec le Duc d'Aumale, l'ancien fiancé de Blanche. Pour la première fois de leur existence, les Malemort Armantia partageaient un secret qui n'appartenait qu'à eux et renforçait leurs liens du sang.

S'éloignant pour retourner auprès de sa Merveilleuse Blanche, Méli admira son frère devenu homme. En plus de son fief et de sang bleu, Gauthier était d'une beauté irrationnelle et il lui faudrait bientôt prendre une épouse. L'idée de le partager avec une étrangère se révélait terriblement agaçante et Méli pinça les lèvres sans même s'en rendre compte, avant de glisser un bras sous celui de Foulques. Comme toujours, le beau brun jouait les charmeurs auprès de ces dames. Comme le temps passai
t...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aimelin

avatar

Nombre de messages : 122
Age : 97
Date d'inscription : 06/07/2010

MessageSujet: Re: Cérémonie d'hommage - mandat Maltea - novembre 1462   Dim 16 Nov 2014 - 0:24

Et c'est accompagné de son épouse que le jeune brun entra dans la salle des cérémonies, devenue lieu habituel depuis des mois. Avoir été sur le trône et puis maintenant devoir plier le genoux. Sans doute auraient ils droit à quelques leçons du genre ne pas oublier qui l'on sert, et comme il avait peur d'oublier il était là.
Et puis cette fois, ce serait lui qui rendrait hommage.

Un salut de la tête à quelques personnes qu'il ne connaissait pas avant d'aller saluer Erwelyn, se rappelant son aide durant les fatums, contrairement aux dits donneurs de leçons, et de saluer Malt.


bonjour Malt, désolé du léger retard mais le pépin nous a un peu retardé...
et de lui sourire avant de saluer Yu, Elwing, Altaiir, enfin celles et ceux qu'il connaissait, et puis Coxy près de qui il se posa et à qui il adressa un petit sourire complice. C'est qu'elle leur manquait depuis que ses fonctions l'appelaient ailleurs.

Et de prendre place afin d'attendre le début de la cérémonie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alienor Vastel

avatar

Nombre de messages : 213
Date d'inscription : 23/05/2011

MessageSujet: Re: Cérémonie d'hommage - mandat Maltea - novembre 1462   Dim 16 Nov 2014 - 12:57

    [Peu auparavant, hôtel de Millelieues à Reims]

Non, je n'irai pas !!!

Regard buté, lèvres pincées, moue capricieuse, c'était une Aliénor des grands jours, ceux où, gamine, elle faisait tourner sa gouvernante en bourrique, qui faisait face à son époux.
Bras croisés, les pieds fermement ancrés dans le sol comme pour éviter qu'on ne la déplace de force, ce qui au demeurant n'arriverait jamais, le brun qui partageait sa vie préférant la négociation en ce qui la concernait, elle désigna d'un geste du menton, la missive que celui-ci lui présentait.


Je n'irai pas, je te dis !!! Tu as reçu une convocation, pas moi, je ne suis donc pas concernée. D'ailleurs je saurai bien le rappeler en cas de levée de ban !
Salue Malt, et tout le monde tant qu'on y est, n'oublie pas l'hommage pour Marigny en mon nom, je trouverai bien à m'occuper pendant ce temps. Tiens, de la broderie, c'est bien la broderie, ça fait longtemps que je n'en ai fait, ça va être l'occasion !


Et de faire volte face, concluant la discussion d'un

Je n'irai pas, et pas la peine d'insister !!!

    [Hôtel de la noblesse]

Et c'est ainsi qu'Aliénor fit son entrée au bras de son époux. Parce qu'il était l'une des deux seules personnes, en ce bas monde, à réussir à la faire changer d'avis. La seconde allait bientôt poser son ducal fessier sur le trône qui... trônait, eh oui ! dans la salle de cérémonie, et c'était en partie une des raisons pour laquelle la blondinette avait cédé.

Son humeur ne s'était pas arrangée pour autant, et son visage trahissait davantage l'ennui -et la vexation, il fallait bien le reconnaître- que le plaisir des retrouvailles avec certains que cet hommage qui revenait à période régulière, permettait de revoir.

Menton levé, dans une attitude qui pouvait passer pour hautaine mais ne visait en fait qu'à assurer la stabilité de la tiare d'or et ornée en son centre d'une rose de saphir posée à la va-vite et dans un équilibre instable sur la chevelure tressée, elle accompagna donc Aimelin, l'imitant dans ses saluts. Marmonnant un
oui oui, on va dire ça à l'excuse présentée par son époux ou un Aliénor, enchantée à ceux qu'elle ne connaissait pas.

Un léger sourire vint enfin éclairer quelque peu son visage à la vue de Coxynel à laquelle elle adressa un petit signe de la main, avant d'aller prendre place avec son époux.
Et de sortir son nécessaire de broderie de son aumonière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amory

avatar

Nombre de messages : 886
Age : 33
Charge : Prévôt de Paris
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Cérémonie d'hommage - mandat Maltea - novembre 1462   Dim 16 Nov 2014 - 13:30

(Normal que je n'ai pas reçu de convocation?)

_________________

grrrrrrrrrr....c'est bien pour vous Champagne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwelyn

avatar

Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 24/09/2014

MessageSujet: Re: Cérémonie d'hommage - mandat Maltea - novembre 1462   Dim 16 Nov 2014 - 16:37

Bien, première arrivée dans la salle, une future anoblie. L'huissier ayant donné le nom de la dame qui venait d'entrer, Lynette écrivit un petit mot devant son nom, histoire de se rappeler qu'elle était bien arrivée. Et oui, quand on a pas de mémoire, il faut trouver des moyens pour détourner la difficulté. Entra ensuite sa collègue hérautique avec sa tête des bons jours, qui fit tout de suite sourire Lynette. Champagne avait toujours amusée Maine avec ses grognements et ses réflexions.

Mon foie, du Berry à la Champagne, il n'y qu'un pas, ça n'a donc pas été si horrible de faire la route.

Aux mots murmurés, le regard de Lynette se posa sur la future vicomtesse. La duchesse était dans le vrai, il lui faudrait faire un petit rappel à l'ordre le moment venu.

Je suis bien installée oui ! J'ai profité de ma soirée d'hier pour visiter les cuisines et les caves du château, vous avez des bons vins par ici ! Oui parce que Kal et Lynette ne s'était pas contentées que de la bouteille qu'elles avaient d'abord embarquée avec elles. Et pour les noms des nobles, apparemment ça a été, personne n'est encore venu se plaindre à moi à ce sujet. M'enfin, je ne suis pas non plus à l'abri d'une erreur !

Erreur que d'ailleurs elle avait commis en omettant l'envoi d'un courrier à la dame de Marigny, à cause qu'il y avait tout plein de fiefs écrits dans le nobiliaire. Mais pour l'heure, elle ne s'en était pas encore rendu compte. C'est ça de ne pas connaître une province lors d'une cérémonie d'hommage !
D'autres personnes faisaient maintenant leur entrée et à chaque annonce de l'huissier, la maréchale prenait des notes. Bien, les trois personnes qui allaient recevoir un fief en ce jour étaient dans la place, au moins ils pourraient régler les primes hommages dès le début.
D'ailleurs, il était temps de commencer, vu que la salle était maintenant bien remplie.


Votre Grâce – tiens, ça lui faisait tout bizarre d’appeler Champagne ainsi – dames, messires, je vous prie de prendre en place car nous allons débuter la cérémonie. Comme habituellement, l'ordre de passage se fera au premier qui se présentera devant la duchesse, mais avant tout, je vais inviter les personnes devant adresser leur prime hommage.
Avant de débuter, je rappelle à tous que votre hommage devra se faire ce jour à la Couronne, représentée par Sa Grâce Maltea di Favara, et non au Roy, étant donné le décès du Roi Jean il y a peu. Chacun se doit de prêter serment de fidélité, de conseil ainsi que d'aide et soutien armé. Sa Grâce répondra en promettant à son tour protection, justice et subsistance.


Un regard vers l'assemblée, un clin d’œil à Kal installée à côté d'elle et qui avait l'air vachement à l'aise accoutrée de la sorte au milieu de toute la noblesse, et Maine appela la première personne à être entrée dans la salle.

Que s'avance dame Dione Elwing de Cernay afin de rendre son prime hommage pour la vicomté d'Ablois. Lors de votre serment, n'oubliez pas de signaler que vous faites votre prime hommage pour le fief d'Ablois, afin qu'il soit bien valide.
Ah et autre chose, seule la duchesse peut arborer les armes de la province de Champagne, et à ce jour vous n'êtes plus régnante. Je vous demanderais donc de les remplacer par vos armes personnelles rapidement.


Voilà, on pouvait maintenant y aller !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elwing

avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 02/09/2014

MessageSujet: Re: Cérémonie d'hommage - mandat Maltea - novembre 1462   Dim 16 Nov 2014 - 17:17

Et encore la venue de nouveaux arrivants ... Elle sourit elle aussi à ceux qu'elle connaissait et qu'elle côtoyait depuis quelques temps déjà. On commençait enfin les hommages. Son coeur se mit à battre de plus en plus vite à l'appelle de sa personne. Elle ouvrait donc le bal. Elle écouta attentivement la remplaçante de Champagne. Elle acquiesça d'un mouvement de tête aux paroles de la dame. Elle s'avança, doucement, jusqu'au trône, où se trouvait le bulldog de Champagne. Cette femme ... Elle savait, et comme beaucoup, qu'elle ne pouvait pas encadrer la rousse. La duchesse lui avait même trouvé un surnom « La Truie Ducale ». Elle en avait souri le jour où elle l'avait appris, après tout, être critiqué, c'est être remarqué. Elle se refusait de rentrer dans son jeu, elle aussi, elle aurait pu lui trouver un surnom, et balancer des rumeurs, mais après tout, pourquoi faire ?

Une fois devant le siège ducal, elle plia le genou, comme le veut la coutume. Elle attendit quelques secondes avant de se lancer dans son serment, qu'elle pensait sincère, car quoi qu'il advienne, elle sera là pour son duché. Elle l'avait déjà prouvé, en acceptant d'être sur la liste de la femme qui l'insulte, et elle continuera à le faire.

Nous, Dione Elwing de Cernay, sommes ici afin de faire notre prime d'hommage pour le fief d'Ablois. Nous vous reconnaissons comme étant la représentante de la couronne, ainsi nous vous jurons, obsequium, auxilium et consilium.

Elle aurait aimé rajouter : « soyez prié de faire en sorte que vos sentiments envers ma personne ne prenne le dessus, et que vous me rouliez une galoche ». Mais elle se retenu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maltea
Président du ban
avatar

Nombre de messages : 3378
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Cérémonie d'hommage - mandat Maltea - novembre 1462   Lun 17 Nov 2014 - 1:59

(non pas normal vu que même si en pleine transmission des terres d’Ysa, il a les siennes aussi, à moins que ce soit un lot^^ donc, vois avec jd lynette, elle a du l’oublier, ne connaissant pas le nobiliaire sur le bout des doigts comme moi, tu peux pas savoir combien c’est la mouise quand on doit organiser pour une province inconnue^^)

Alors qu’elle conversait, du moins tentait vu son humeur, Abeline fit son apparition suivie par l’arriviste... Un doute l’effleura... Elle n’avait tout de même pas lâché un abruti pour un autre.... Ce ne serait pas la première fois et la blonde devait s’attendre à tout.... D’ailleurs pour limiter la casse, peut-être qu’un mariage devrait être organisé entre la truie arriviste et son homologue venant du Maine... A chaque province traversée, il avait tenté sa chance, sa seule réussite, la Champagne... Et après on dira que les champenois avaient toute leur tête.... On avait la double preuve que non! Son attention fut attirée par une revenante en chair et en nonos, au moins une qu’elle avait plaisir de croiser, c’était déjà ça, enfin hormis sa mesnie, bien évidemment ce qui l’éloigna de ses soupçons concernant le frotti frotta entre Abi youyoune et Altaiir, mais elle y reviendrait, c’était quasi certain.
La valse des salutations à laquelle elle se retient de réellement participer afin de ne pas prononcer quelques vacheries bien senties, une regard qui s’attarde sur un groupe pénétrant dans la salle... Une tribu... Aucun doute sur l’identité d’au moins une des personnes. Elle savait pour être le héraut de la province qu’un prime hommage pour Chalons devait se faire, elle aurait du officier mais la vie en avait décidé autrement, elle ne serait pas officier mais régnant pour ce jour. L’héritier de Gerby, le pauvre arrivait avec un héritage lourd à porter dans cette partie du Royaume. Cerberos partit comme un voleur pour ne pas avoir à répondre à ses devoirs, la loi du moindre effort au final, au moins le Limousin ne s’était pas laissé prendre... Encore une fois, on prouvait par là la connerie des champenois....quoiqu’une s’était laissée prendre... La Chieuse.... Comment avait il réussi son coup? Aucune idée, mais ça avait très longtemps intrigué la blonde Garce. Il n’avait pourtant rien pour plaire alors que Nebisa avait tout... Peut-être ça après tout, elle avait eu pitié du drapier.... Léger haussement d’épaule en pensant à l’époque actuelle... Et dire qu’il avait été considéré comme arriviste alors qu’il avait au moins fait l’effort de s’investir un peu avant son titre, ce fut l’après qui s’était corsé... Son regard effleura de nouveau Dione avant de quitter la silhouette, une lueur de dégout disparaissant en même temps qu’il se posait ailleurs.... Sur ses vassaux dont une tirait la tronche... Ça ne devait pas être le jour des di Favara.... Elle allait lui toucher deux mots quand la cérémonie fut lancée, elle se ravisa et ne put s’empêcher de sourire en coin à la remarque du Maréchal. Beh oui son côté gamine capricieuse qui côtoyait celui de garce fatale, ressortait souvent ces derniers jours.... Et de la regarder se mettre à genoux devant elle, et de plonger ses émeraudes dans les siennes, gardant le silence alors que la jeune femme déclamait son hommage. Ce n’était pas comme ça qu’on procédait habituellement en leur province pour un prime hommage, mais après tout c’était du niveau de la future vicomtesse, il ne fallait pas trop lui en demander.... ,mais il ne fallait pas s’attendre non plus à ce que la Garce ferme sa grande g****e!


Ma Dame est rapide, impatiente de ceindre la couronne vicomtale à ce que nous voyons.... Vous auriez au moins pu vous renseigner sur les us et coutumes de la province chez qui vous êtes venue chercher une terre, c’est la moindre des choses quand l’on veut absolument appartenir à sa noblesse... Ce n’est pas la Bourgogne ici, qu’on se le dise!

Ambiance ambiance, il fallait en plus que ce soit elle qui passe la première... Pauvre Elwing qui au final n’avait rien demandé à personne... Mais elle s’en remettrait... Ou pas!
La blonde se demandait si elle la laissait poireauter quelques temps comme ça, si elle le faisait à leur façon ou si elle laissait couler.... Un mix des trois s’imposait.... Et de garder le silence un moment paraissant long, appréciant de voir celle qu’elle se plaisait à soupçonner de forniquer avec son époux -ce qui était faux mais allez faire entrer ça dans le crâne d’une blonde égocentrique qui a décidé que...-, agenouillée devant elle, avant de saisir les mains de la jeune femme en les siennes.
Bon elle n’avait pas attendu que Maltea lui propose Ablois, elle ferait donc avec, mais il fallait tout de même rattraper le coup....


De par votre serment, j’en conclus que vous acceptez la Vicomté d’Ablois, terre octroyée en réponse à votre mandat à la tête du duché de Champagne.

Et de relever la jeune femme, l'"humiliation" ayant assez duré, avant de se pencher afin de procéder à l’échange de souffle dénué de chaleur, parce qu’il faut bien le préciser, et de prononcer à son tour son serment.

Nous, Maltea di Favara, Duchesse de Champagne, représentante de la Couronne en ses terres, acceptons votre hommage et jurons à notre tour, au nom de la Couronne de France, et ce, devant témoin et l’oeil du très haut, protection, bonne justice et subsistance pour les terres d’Ablois.

Une fois fait, délaissant les mains de son vis à vis, elle s’empare de la couronne vicomtale qu’elle dépose sur le haut du crane d’Elwing, regrettant de ne pouvoir l’assommer avec, voir la lui enfoncer ou encore lui défoncer le crane.

Cette couronne représente la vicomté d’Ablois, soyez en digne! Administrez ses terres et veillez sur ses villageois avec honneur et justesse... Si du moins cela est possible pour vous....

Oui parce que son mandat avait tout de même été entachés par ses revirements incessants, il y avait de quoi avoir d’énormes doutes sur sa faculté à agir de façon objective et neutre.... Mais après tout, ce n’était pas le problème de la blonde, elle ne vivait pas à Ablois, et c’était tant mieux! Enfin bref, une bonne chose de faite, enfin façon de parler, parce que maintenant, il allait falloir se la coltiner partout....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elwing

avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 02/09/2014

MessageSujet: Re: Cérémonie d'hommage - mandat Maltea - novembre 1462   Ven 21 Nov 2014 - 23:40

Elle ne fit rien, pas un signe d’ennuyeusement, pas un signe d'énervement. Elle laissa le bulldog faire son job, celui de critiquer et de rabaisser sans savoir ce qu'il y a vraiment eu. Elle fut rapide ? Mais elle était comme ça ... A quoi ça sert de tordre du fessier pour ch*** droit dirait l'autre. Elle se laissa guider par la blonde, qui lui déposa sa couronne sur la tête. Cette chose qui ne ressemblait à rien ... 5 boules qui se battent en duel... Voilà ce que représentait la couronne vicomtale pour la rousse. Mais quoi qu'il en soit, elle était devenue vicomtesse ce jour là. Vicomtesse d'Ablois, sa vicomté. Elle souriait intérieurement et pensa directement à ce qu'elle allait faire ... Et elle réfléchit ... Pourquoi ne pas inviter le chien de Champagne à venir prendre le thé au chateau ... Elle pourrait s'occuper d'elle ... Lui parler ... Lui donner ses quatre vérités.
Il était temps de laisser place aux suivants. Elle fit une petite révérence avant de se retourner vers les autres nobles et d'attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwelyn

avatar

Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 24/09/2014

MessageSujet: Re: Cérémonie d'hommage - mandat Maltea - novembre 1462   Sam 22 Nov 2014 - 15:16

Maine était absolument déconnectée des liens qui pouvaient exister au sein de la noblesse champenoise. C'est seulement en observant certains comportements qu'elle pouvait imaginer que certains ne pouvaient pas se piffrer ou que d'autres réussissaient sans doute à boire un godet ensemble sans s'entre-tuer. En tout cas, aux premières paroles prononcées par la duchesse envers la future vicomtesse, Lynette sut que ces deux-là faisaient partie de la première catégorie. Par contre, elle griffonna quelques mots sur son parchemin pour ne pas oublier, de son côté, d'aller se renseigner sur la coutume en Champagne au sujet des primes hommages. C'était toujours bon d'apprendre, mais la maréchale imaginait bien à quoi faisait référence Maltea.
Outch, Lynette grimaça aux dernières paroles de la duchesse qui faisaient mouche. Mais bon, peut-être que cela faisait aussi partie de la coutume champenoise ?

En tout cas, les serments avaient été dits, et bien dits, ce qui fit que Maine sortit le contreseing signé et scellé de sa propre main pour le lire devant tout le monde.


Citation :
A tous ceux qui la présente liront ou se feront lire,

    Nous, Erwelyn Corleone de Jeneffe, Maréchale d'armes & Héraut du Maine, agissant au nom et pour le compte du blancseing qui nous a été conféré le 19 mai 1462 par Montjoye, Roy d'armes de France, faisons savoir,

    Que, conformément aux textes et coutumes héraldiques, faisons acte de la demande de Dame Dione Elwing de Cernay *, Duchesse sortante de Champagne, quant à l'octroi à son bénéfice d'un fief de retraite, au terme d'un mandat plein de régnant ;

    Qu'après recherches héraldiques dûment entérinées, le fief de Ablois est bien fief mouvant du Duché de Champagne ;

    Qu'après consultation d'armoriaux, l'écu se référant au dict fief est ainsi décrit, ”Taillé au premier d'or au coquelicot au naturel posé en barre, au second d'azur à la double cotice en barre potencée et contre-potencée soutenue d'un sanglier d'argent”, soit après dessin :



    En conséquence, Dame Dione Elwing de Cernay se voit octroyer le fief de retraite d’ Ablois, érigé en Vicomté.
    Il pourra en arborer les armes et se prévaloir du rang et titre qu'après prime hommage en bonne et due forme.


Par notre sceau, actons ce document comme valide et conforme aux lois héraldiques et le contresignons.
Fait le trente et un du mois d'octobre de l'an de grâce quatorze cent soixante-deux.





[*IG : Elwing]

Contreseing qui irait rejoindre ses copains dans la bibliothèque héraldique de Champagne une fois revenue à Paris. Mais pour l'heure, il fallait continuer sur leur lancée des primes hommages.

Que s'avance Altaiir Auditore da Firenze afin de rendre son prime hommage pour la vicomté de Buzancy, son fief de retraite.


Dernière édition par Erwelyn le Sam 22 Nov 2014 - 22:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amory

avatar

Nombre de messages : 886
Age : 33
Charge : Prévôt de Paris
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Cérémonie d'hommage - mandat Maltea - novembre 1462   Sam 22 Nov 2014 - 18:54

[ Si vous pouviez aussi avoir la gentillesse de répondre à mon mp ici ça m'avancerait dans le rôle que doit tenir mon perso. Merci beaucoup. ]

_________________

grrrrrrrrrr....c'est bien pour vous Champagne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Altaiir

avatar

Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 16/07/2014

MessageSujet: Re: Cérémonie d'hommage - mandat Maltea - novembre 1462   Lun 24 Nov 2014 - 0:27

L'hommage fut un peu riche en rebondissements pour Elwing, ce qui ne surprenait pas trop le brun, connaissant la nouvelle régnante.

Suivant un peu en retrait la fin, le ligurien finit par s'approcher à l'appel, patientant devant la maréchale et Maltea tandis que la nouvelle vicomtesse lui cédait la place.

D'un oeil attentif, il observa en attendant la suite.


Maréchale, Votre Grasce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurelien87

avatar

Nombre de messages : 194
Date d'inscription : 05/10/2009

MessageSujet: Re: Cérémonie d'hommage - mandat Maltea - novembre 1462   Lun 24 Nov 2014 - 1:37

L’archevêque de Reims entra dans la salle d'hommage. Il n'allait surement pas manquer ce moment, d'autant que c'était cette fois ci la Duchesse Maltea qui avait ceint la couronne de Champagne. Comme il y avait un peu de monde, il fit un petit signe discret et attendit que son tour vienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maltea
Président du ban
avatar

Nombre de messages : 3378
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Cérémonie d'hommage - mandat Maltea - novembre 1462   Mar 25 Nov 2014 - 0:16

Allez hop au suivant et celui là c’était surement pire que tout....elle allait avoir beaucoup de mal à se retenir, c’était quasi certain.
Alors qu’il se présentait face à elle, elle aperçut archevêque-vicomte, le seul et unique et répondit à son petit signe.
Courage, plus vite fait plus vite fini et il ne lui resterait que le meilleur, enfin presque....

Mais pour ça, fallait encore que l’appelé fasse ce qu’il avait à faire... Fallait vraiment tout leur dire, pourtant il avait déjà assisté à au moins une cérémonie champenoise celui là....


Je vous en prie, agenouillez-vous devant nous, qu’on en finisse, un peu de nerf que diable!
Si vous êtes aussi mou pour tout, je comprends pourquoi ma cousine a préféré fuir!


Et vlan dans ses dents... Bon plus qu’à attendre qu’il prenne la pose et elle pourrait entrer dans le vif du sujet... Ou pas.... Après le nouveau dicton à la Sainte-Elwing, ça swing, en voilà un second, à la Saint-Altaiir, ça puir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hersent

avatar

Nombre de messages : 413
Date d'inscription : 12/05/2011

MessageSujet: Re: Cérémonie d'hommage - mandat Maltea - novembre 1462   Mar 25 Nov 2014 - 1:47

Pigeon reçu et avant de reprendre la route pour le Maine, Hersent avait fait un détour par la Champagne, pour se reposer sur ses terres, vérifier les comptes, jauger les récoltes et mettre en place les projets de semailles pour le printemps suivant.
Son fils étant parti sur les routes avec son suzerain, elle savait qu'il était toujours vivant, pour le moment point de malédiction à s'abattre sur sa progéniture.

Elle avait revêtu sa tenue rouge d'inspiration de la lointaine Russie, le froid mordant de l'hiver proche la glaçait d'autant plus qu'elle s'était habituée à la douceur du climat provençal.


Spoiler:
 

Elle entra dans la salle des cérémonies d'hommage et vit avec joie son amie Coxynel, amaigrie mais toujours aussi belle. Elle aperçut une foule de personnes inconnues, importantes au vu des vestures et des insignes de leur rang.
Elle salua les personnes présentes d'un signe de tête puis s'installa non loin de Coxynel, attendant sagement son tour pour renouveler l'hommage à la Couronne à travers le régnant de Champagne.

Elle se mordit la lèvre lorsqu'elle entendit les remarques de Champagne: elle n'était pas d'humeur la blonde duchesse.
Hersent ôta son chapeau puis ses gants pour finalement les remettre car il faisait vraiment trop froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cérémonie d'hommage - mandat Maltea - novembre 1462   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cérémonie d'hommage - mandat Maltea - novembre 1462
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cérémonie d'hommage - mandat Maltea - novembre 1462
» Cérémonie d'hommage Mandat Cedmisc mars 1460
» Cérémonie d'hommage mandat Aimelin janvier 1462
» Cérémonie d'hommage mandat Amory 29 septembre 1460
» Cérémonie d'hommage mandat Poppa juin 1461

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Noblesse de Champagne :: La hérauderie de Champagne :: Salle des cérémonies-
Sauter vers: