Noblesse de Champagne


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Beauvais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ylalang
Admin
avatar

Nombre de messages : 729
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Beauvais   Lun 4 Juin 2007 - 2:42



Héraldisme
  • Fief : Baronnie
  • Description : D'or, à la croix de gueules, cantonnée de quatre clés du même.
  • Ancien nom : -
  • Devise : palus ut hic fixus contans et firma manebo, tel ce pieu fiché, constante et ferme je resterai
  • Actuel Seigneur : -
  • Ancien Seigneur : Messire Mandorallen, Messire Boulius
  • Nom des habitants : Beauvaisiens, Beauvaisiennes.
  • Seigneuries historiques : Achy, Auchy-la-Montagne, La Neuville-d'Aumont, Saint-Sulpice, Warluis.


Généralités historiques
  • La capitale des Bellovaci tomba aux mains des armées de César en 52 av.J.-C.Carrefour de 7 voies romaines le Caesaro Magus de la ville haute et l'Augusto Magus de la ville basse furent englobés dans une enceinte à l'époque du bas Empire.
  • Christianisé au 3ème, Beauvais devint vraisemblablement siège épiscopal au 4ème.
  • La ville fut ruinée par les invasions barbares du 3ème puis par les Normands aux 9ème et 10ème.
  • Au début 11ème, l'évêque reçut la majeure partie du comté et fit hommage au roi, il était également pair de France.
  • De nombreuses fondations religieuses datent de cette époque.
  • L'institution de la commune eut lieu peu avant la fin 11ème mais entraîna de fréquents différends entre les bourgeois et l'évêque-comte.
  • Après la guerre de Cent ans, le Beauvaisis et sa capitale étaient affaiblis.
  • Cependant Beauvais sortit victorieux du siège de 1472 où s'illustra celle qu'on appela Jeanne Hachette.


Vestiges préhistoriques et antiques
  • Restes du gisement fossilifère de Bracheux, au lieu dit Butte de la Justice à Marissel, faubourg de Beauvais.
  • Enceinte du bas Empire.
  • Traces d'habitat du 3ème siècle, sous la galerie de la Tapisserie.


Architecture civile
  • Place Jeanne-Hachette, ancienne place de l'Hôtel-de-ville.
  • Tour Boileau.
  • Ancien palais épiscopal 14ème/16ème, aujourd'hui musée.
  • Ancienne abbaye Saint-Quentin, aujourd'hui Préfecture : logis abbatial, 2 pavillons d'entrée, escalier monumental, chapelle, canaux.
  • Ancienne maladrerie Saint-Lazare, à Voisinlieu : église, dortoir, réfectoire, grange et maladrerie ; mur d'enceinte et porte, logis, bergerie, ancienne maladrerie, mur 13ème.
  • Ancien Bureau des Pauvres : ancien hôtel Saint-Just et la chapelle attenante.
  • Hôtel d'Hannaches, 17 rue Engrand-Leprince.
  • Maison Greber, 63 rue de Calais.
  • Restes de la maison "la Belle Image", 12 rue de l'Abbé-Gellée : façade.
  • Restes d'une maison 16ème, 16 rue de l'Abbé-gellée.
  • Maison à pans de bois et caves médiévales, 4-6 rue de l'Ecole-de-Chant.
  • Façades et toitures, 17 rue de La Frette, 56 rue Gambetta, 70 rue de la Madeleine.


Architecture sacrée
  • Cathédrale Saint-Pierre, la plus haute sous voûte mais qui ne fut jamais terminée : commencée en 1247, écroulée peu après, réparée en 1272, à nouveau écroulée en 1284, à nouveau restaurée et choeur réparé en 1332 ; travaux de la nef interrompus pendant l'occupation anglaise ; la cathédrale resta inachevée : façade du croisillon nord avec portail en tiers-point au tympan orné d'un arbre généalogique et vantaux de porte sculptés, portail du croisillon sud encadré par 2 tourelles d'escalier servant de contreforts ; chevet avec arcs-boutants à double volée et à 2 étages ; chevet entouré d'un déambulatoire ouvrant sur 7 chapelles rayonnantes, précédé de 3 travées à voûtes sexpartites et d'un transept à 2 collatéraux ; roses 16ème des transepts, vitraux 13ème et 14ème, stalles 16ème, tapisseries de Beauvais 15ème, horloge astronomique 14ème ; ancien cloître 15ème/16ème.
  • Eglise de la Basse-OEuvre 10ème, la plus ancienne de Beauvais, construite avec des matériaux provenant des remparts gallo-romains, accolée au transept de la cathédrale.
  • Eglise de Marissel 11ème, 16ème : chapelle absidiale et tour carrée 11ème, choeur 12ème, nef et portail 16ème ; verrières 16ème, statues 16ème de la Vierge à l'Enfant et de sainte Angadrême, tableaux 16ème.
  • Restes de l'église Saint-Barthélemy.
  • Eglise Saint-Etienne, 1er sanctuaire chrétien du Beauvaisis, restaurée et voûtée d'ogives au 12ème, agrandie 16ème : portail ouest à tympan sculpté 13ème mutilé à la Révolution, croisillon nord à pignon treillissé et rose dite roue de la fortune, portail nord roman, nef et collatéraux 12ème, transept et clocher romans, chapelle du Saint-Sépulcre aujourd'hui baptistère ; mobilier : statue 15ème de sainte Angadrême, tableaux sur bois 15ème, Ecce Homo 16ème, Vierge 16ème, panneaux sculptés 16ème de l'ancienne clôture du choeur, vitraux 12ème et 16ème.
  • Eglise Notre-Dame du Thil 13ème/16ème (fondations antérieures) : chapelle du cimetière.
  • Ancienne abbaye Saint-Lucien : mur d'enceinte, tour 15ème, porte, vestiges 11ème, 12ème/14ème.
  • Ancienne maladrerie Saint-Lazare 12ème/13ème, à Voisinlieu : église.


Ressources et productions
  • Bovins, porcins.
  • Spécialité de côtes de veau bellovaque, de quiche, de truites.
  • Parfumerie.
  • Brasserie.


Lilin a écrit:
Annoblissement du 4 Octobre 1451 par le Duc Raffaello de la Francesca dit Caedes :

Duc de Champagne, Raffaello de la Francesca dit Caedes a écrit:
Je remercie les membres de l’ancien Conseil pour leur dévotion à la Champagne et leur suis reconnaissant de remettre entre les mains du Duché la destinée des fiefs qui leur fût confiés et les titres associés.
Reconnaissant la valeur anoblissante de la charge de conseillers ainsi que la valeur et la probité de ces hommes et de cette femme, je reconnais en ma qualité de Duc de Champagne les droits et devoirs féodaux des membres du nouveau Conseil sur les domaines de Champagne.

Le Connétable Alsbo dit Le Grand, conserve le Vicomté de Chalons.
Le Baron de Melun Négus conserve son titre et son domaine.
Le Baron Ricoh, Grand Trésorier de Champagne conserve le domaine de Barrois
Le Baron Belrifou conserve le domaine d’Orthe.
Le Capitaine Amro conserve la Baronnie de Vannes.
Le Procureur Olaf reste protecteur du fief de Bassigny.

Le Sieur Feydakis devient Baron d'Arcis.
Le Prévot de Champagne, SanAntonio devient Baron de Donnemarie Dontilly.

Le Sieur Cbestern est fait Baron, protecteur du fief de Tracy.

Le Sieur Mandorallen est fait Baron et recoit le domaine de Beauvais.


Le Duc Rolland recoit la Baronnie de Chateau London.

La Rectrice et Baronne Mbouroch recoit en garde la Baronnie de Provins.

Tour à tour les Nobles Conseillers viennent prêter allégeance au Duc et recevoir leurs lettres de Noblesse.

Messieurs les Vicomtes, Messieurs les Barons, prenez soins de vos domaines, défendez nos valeurs, protégez vos gens et priez Dieu qu’il vous accorde ses grâces.

Enregistré par Messire Aramirdar le 4 Octobre de l'an 1453.

Lilin a écrit:
Destitution du 11 Mars 1453 par le Duc Ricoh d'Appérault

Duc de Champagne, Ricoh d'Appérault a écrit:
Je confirme ma volonté de destituer Mandorallen, baron de Beauvais, et cbestern, baron de Tracy, de leurs titres de noblesse qu'en aucun cas ils ne méritent.

Rappelons tout d'abord le contexte historique :
Ces deux hommes furent anoblis par le Duc Caedes lors de leur prise de fonction au Conseil de Champagne.
Par la suite, ils n'ont en rien justifié l'honneur et la confiance que leur suzerain leur avait accordé : Mandorallen et Cbestern ne sont jamais venus siéger au Conseil de Champagne, nuisant ainsi grandement au bon fonctionnement des institutions Champenoises.
12 conseillers ont été élus par le peuple de Champagne, qui avait placé en eux sa confiance. Ces deux tristes sires ont failli à leur engagement envers leur duché, ce qui constitue pour moi un acte inqualifiable, quand tant de Champenois travaillent et s'investissent pour le Duché, sans qu'une Baronnie ne leur soit attribuée pour autant.

Aussi, je demande à ce que justice soit faite et que leurs titres leur soient ôtés, afin qu'à l'état de roture ils retournent, et que des Champenois méritants puissent protéger comme il se doit les terres de Beauvais et de Tracy.

Enregistré par dame Ayla d'Appérault le 11 mars de l'an 1454

Lilin a écrit:
Annoblissement du 21 Mars 1453 par le Duc Ricoh d'Appérault

Duc de Champagne, Ricoh d'Appérault a écrit:
Ricoh d'Appérault, par la grâce d'Aristote, Duc de Champagne.

Savoir faisons à touz, présens et avenir, que comme selon ce que nous avons entendu au terrouer de Beauvais érigé en baronnie, messire Boulius ait la haute et basse justice au dit terrouer, et pour valoir icellui terrouer touz émolumens et proufiz que nous y avons pour cause de la haute et basse justice.

Boulius, maintes fois maire de Clermont, qui a activement participé au redressement de la ville ; par la suite, son action au Conseil s'est inscrite dans la continuité, et il fut sans doute l'un des meilleurs CaC que la Champagne ait connu.
Aujourd'hui porte parole de Champagne, il est l'un des piliers du conseil, au point qu'il fait parti des favoris pour me succéder.

Nous,pour considération et en récompansacion des bons services li avons donné et donnons pour luy et pour ses hoirs, de grâce espécial et de certaine science le terrouer devant dit avec la dite justice haute et basse et avec le dit ban se il est, et donnons en mandement à noz Séneschal et Trésorier présenz et avenir et à touz autres justiciers et à chacun d’eulz, que le diz messire Boulius et ses hoirs laissent paisiblement joir doresnavant des dictes choses selon nostre dite grâce et les an délivrent ou facent délivrer à plain sanz délay et que ce soit ferme et estable à touzjourz maiz nous avons fait mettre nostre scel en ces lettres, sauf nostre droit en autres chefs et l’autrui en toutes.

Donné à Reims l’an de grâce mil quatre cent cinquante quatre au mois de mars Par le Duc

Enregistré par dame Ayla d'Appérault le 21 mars de l'an 1454

Citation :
Destitution des titres de noblesse de Messire Boulius, à sa demande, le 5 février 1455

Boulius a écrit:
- Moi Boulius, Clermontois vieillissant, je ne reconnais plus ma Champagne pour lequel j'ai donné tant de mon temps.
Malgré que je connaisse vos compétences, et qualités, je ne vous reconnais pas en tant que Régent de Champagne. Sachez mon ami que cette décision a été murement réfléchie, mais je ne cautionne pas la politique menée par Levan 3, à travers vous et son Domaine Royal...Je vous remets donc mon titre de Baron de Beauvais décerné par l'ancien duc Ricoh94.
Je suis sur que vous saurez redonné ce titre à une personne qui saura s'en montrer plus digne, puisque mes valeurs ne sont plus les mêmes que ce duché.

Je vous salue mon ami, et je reste à l'entière disposition de la Champagne !

Enregistré par Dame Ylalang, le 4 Juin 1455
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maltea
Président du ban
avatar

Nombre de messages : 3378
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Beauvais   Mar 31 Aoû 2010 - 14:34

Fief de l'IDF, supprimé du nobiliaire champenois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Beauvais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Beauvais
» VICKY - x spitz 7 ans - Spa de Beauvais (60)
» 2 CANICHES AGES A SAUVER SPA BEAUVAIS DPT 60
» Charly-croisé caniche 4 ans (60) ADOPTE
» DOUCE X BICHON 14 ANS DANS LE 60

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Noblesse de Champagne :: La hérauderie de Champagne :: Fiches ôtées-
Sauter vers: