Noblesse de Champagne


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 cérémonie d'octroi des fiefs de mérite du 12 décembre 1458

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
maltea
Président du ban
avatar

Nombre de messages : 3378
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: cérémonie d'octroi des fiefs de mérite du 12 décembre 1458   Dim 12 Déc 2010 - 16:39

La duchesse ayant envie de changement, opta pour le ban de champagne afin de procéder à la cérémonie d'octroi de fief. Elle fit préparer la salle avec gout, ordonna que l'on monte un petit buffet afin que les invités des ennoblis puissent se restaurer quelque peu et se rincer le gosier. Avec un peu de chance, certains s'étoufferaient et mettraient un peu d'animation.
Elle avait rédigé les missives prévenant les personnes concernées et vérifiant une dernières fois qu'il ne manquait rien, rentra se préparer pour l'occasion.
Sa nervosité était palpable. Non pas dans sa charge ou encore recevoir son fief, non tout cela n'était que routine pour la jeune femme. Ce qui l'ennuyait bien plus serait la présence de Guyenne en tant que Maréchal d'Armes. Pas qu'elle n'appréciait pas les compétences de cette gamine, loin de là, elle la trouvait même plutôt à sa place à la Hérauderie.... non ce qui l'embêtait bien plus c'était une raison totalement indépendante de tout cela... une raison bien plus personnelle.
Tout en se faisant vêtir par Margaut - son choix s'étant porté sur une robe qui mettait en valeur sa taille fine et sa poitrine généreuse ainsi que ses deux émeraudes d'habitude si pétillantes – la Brienne se demandait comment elle réagirait. Elle l'évitait le plus souvent possible en salle des caducées, non pas parce qu'elle avait des remords, loin de là, mais plutôt parce qu'elle ne voulait pas que la pitié qu'elle ressentait bien souvent pour la jeune fille se voit comme le nez au milieu de la figure. Sans parler d'une hostilité parfois présente lorsqu'irrémédiablement la vue de Guyenne faisait rejaillir en la mémoire de la blonde duchesse, des évènements qu'elle voulait occulter, des actes et des paroles qui l'avaient quelque peu fragilisé avant de lui redonner la rage nécessaire pour reprendre le contrôle d'une situation qui au fil des années avait fini par se perdre... et la perdre par la même occasion.
Une légère pression sur son épaule, lui fit reprendre pied dans le monde réel. Elle chassa ses pensées qui ne faisaient que la perturber un peu plus, et c'est à pieds, flanquée de sa garde personnelle, qu'elle parcourut les quelques mètres qui séparaient l'hôtel particulier des Brienne du Ban champenois.
Le garde habitué à voir sa tête, depuis tout ce temps, la laissa pénétrer sans même lui jeter un regard... du moins en apparence... car une fois la duchesse passée, ce fut tout autre.
Maltea se dirigea vers son bureau afin d'y prendre les contreseings qu'elle afficherait une fois la cérémonie terminée.
Il ne restait plus qu'à attendre et elle pourrait rayer de son emploi du temps, cette cérémonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amory

avatar

Nombre de messages : 886
Age : 33
Charge : Prévôt de Paris
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: cérémonie d'octroi des fiefs de mérite du 12 décembre 1458   Dim 12 Déc 2010 - 17:05

Jouarre:

Il avait reçu missive et se prépara. Un peu plus élégant que d'habitude mais pas trop de chiquet. Il n'aimait pas ce genre de cérémonie mais la il ne pouvait pas y échapper. Heureusement cette fois si sa Grasce Ghost n'aurait pas une poitrine opulente. Il ne dirait donc pas les sotises qu'il avait pu sortir la première fois qu'il avait vaicu une cérémonie pareil.

Il fit préparer le carrosse aux armes de Jouarre puis attendit en tapotant le sol de sa canne, l'arrivée de sonn épouse qui se pomponnait.
Rose lui enmena le petit Duc qui était mignon comme tout dans son petit costume. Mini piou piou alla se jeter dans les bras de son père. Deux têtes blondes réunit et deux paires de mirettes bleus qui se tournèrent vers Ysa quand celle ci fut prête.

Ils montèrent tous les trois dans la voiture et se rendire la ou ils étaient conviés. Le castel de la noblesse à Reims. IL aida son épouse à descendre après avoir pris Anthonin dans ses bras.

"Allez zou on est arrivé."

Petit salut aux gardes et il annonça sa famille puis suivit le valet qui les conduisit à la bonne salle.

Ils y trouvèrent une Champagne égale à elle même. Mais à en y regardant bien, elle semblait légèrement contrarié. Il avait appris à analyser les rictus de son visage quand ils étaient en bon termes.

"Bonjour Duchesse. Merci de nous avoir avertis. Et félicitations pour votre Baronnie de mérite."

Il posa le mini piou piou au sol, et le regarda filé. Il ressemblait physiquement à son père, mais les gestes et le caractère était celui de sa mère.

Amory sourit en voyant le petit bout regarder de partout. Le Duc serra la main de son épouse. Il avait été touché que son travail soit reconnu et qu'on lui offre une baronnie de mérite.

_________________

grrrrrrrrrr....c'est bien pour vous Champagne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elianor de Vergy

avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: cérémonie d'octroi des fiefs de mérite du 12 décembre 1458   Dim 12 Déc 2010 - 20:36

Froid. La première impression que la miniature à caducées retira de la Champagne, c'est qu'il y faisait froid. Et contrairement à ce qu'on aurait pu graveleusement penser, ça n'était certes pas la présence de son époux qui allait la réchauffer, loin de là. En fait, la soudaine lubie maritale de lui tenir compagnie la contrariait fortement. Quelle que soit l'occasion, elle se passait fort bien de ladite compagnie. Mais quand en plus, c'était en matière héraldique, ça frôlait l'intolérable. L'hérauderie, c'était le refuge de la duqueseta. Le seul domaine où elle se sentait réellement compétente et à son aise, sa chasse gardée, son espace de liberté. Voir son butor de mari y débouler était donc à mille lieues de l'enchanter.

Quittant le confort _ tout relatif _ de leur coche de voyage, la poupée ajusta machinalement sa mise: petit geste du plat de la main pour lisser la robe de velours vert à fines broderies de soie, tapotement léger à la ceinture pour vérifier la présence de l'aumônière et du pomandier dégageant de discrets effluves de lavande... Tout était bien là, parfaitement à sa place. Sauf l'époux décidément, qui faisait tâche dans le paysage de la jeune femme. Glissant un regard par-dessus son épaule, elle tenta une dernière fois de se débarrasser de l'importun. Hypocritement bien sûr, comme d'habitude.


Etes-vous sûr de vouloir vous infliger l'ennui d'une cérémonie d'allégeance mon ami? Ne seriez-vous pas plus à votre aise es albergue en compagnie d'un bon repas et d'un flacon de vin?

En attendant la réponse _ probablement négative d'ailleurs _ de son époux, la maréchale s'annonça auprès du garde posté à l'entrée du bâtiment.

Je suis la duchesse Elianor de Vergy, maréchale d'armes de France. Je viens à la demande de Sa Grâce Maltea Wagner di Favara, héraut de Champagne. Veuillez m'annoncer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maltea
Président du ban
avatar

Nombre de messages : 3378
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: cérémonie d'octroi des fiefs de mérite du 12 décembre 1458   Dim 12 Déc 2010 - 21:10

Son regard froid se perdait dans le vide lorsque le couple ducal de Jouarre fit son entrée. Les saluant d'un signe de tête, toujours distante, ses émeraudes se réchauffèrent un instant lorsque son regard se glissa sur le garçonnet du couple. Non pas que les enfants soient sa raison de vivre, loin de là.... elle n'avait nullement la fibre maternelle, trop égoïste peut-être, mais l'enfance était pour elle synonyme de pureté et de bonheur, et le petit homme affichait ouvertement sa félicité. Pas de problème à cet âge, il ne se posait pas de question stupides à savoir comment réagir devant telle ou telle personne... la belle vie... la vie qu'elle aimerait revivre... mais c'était impossible.

Alors que le futur baron de Coulommier la félicitait pour l'acceptation de sa patente, elle lui sourit sincèrement et en fit de même.


Mais de rien, il est normal que je vous avertisse... sans vous, il aurait été difficile de vous octroyer ce fief mérité non? A vous aussi, toutes mes félicitations, cela fera un actif de plus au ban qui en plus de prendre la parole aura tout loisir de voter, ce qui n'est malheureusement pas du luxe à l'époque actuelle.

La conversation se faisait sur un ton badin, la duchesse se relâchant quelque peu, oubliant un moment ses préoccupations... mais ce fut hélas de courte durée. Instinctivement, elle se raidit en entendant le garde annoncer d'une voix forte et claire le nom d'Elianor de Vergy , ainsi autorisée à franchir la porte de la salle. Maltea concentra toute son attention sur le petit duc pas plus haut que trois pommes, heureuse pour une fois de le voir à une cérémonie... C'est fou tout de même comment un instinct maternel inexistant pouvait se réveiller sans crier gare et pousser une femme à observer un bout de chou qui ne lui avait rien demandé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysa

avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: cérémonie d'octroi des fiefs de mérite du 12 décembre 1458   Dim 12 Déc 2010 - 21:58

A peine le temps de finir de se préparer que déjà ils avaient pris la route pour l'hostel du ban champenois. Hostel malheureusement bien vide depuis plusieurs mois où l'on croisait toujours les mêmes têtes, à se demander si certains nobles ne s'étaient point perdus dans des contrées lointaines lors de leur retraite plus que prolongée.

Voyage sans encombre comme souvent ou le couple De Lucas put un peu profiter de leur petit monstre. L'un comme l'autre étant pris par ses fonctions,ils ne passaient que peu de temps avec leur fils, Ysa tentant de faire des allers-retour quasi quotidien pour Paris afin de retrouver le calme de Jouarre et surtout Anthonin la nuit tombée. Amory lui se devait de rester au châtelet au plus grand regret de son épouse qui désespérait de voir les travaux de leur hostel particulier parisien prendre fin.

Reims était sous un épais manteau neigeux et le ciel y était bien sombre et bas. Rien que la vue de cette grisaille fit frissonner la Duchesse, heureusement ils ne restèrent que quelques secondes dehors, juste le temps de sortir de la voiture et d'entrée à l'hostel du ban.

La salle d'apparat était vide ou presque, seule Maltea était arrivée afin sans doute de vérifier que tout était en ordre. La cérémonie ne devrait point trop durer, elles n'auraient donc l'une comme l'autre point trop longtemps à se supporter.


Bonjour votre Grasce. Je crois que les félicitations s'imposent. Ce qui est sûr c'est que cela est mérité.

Nul besoin d'en ajouter davantage, Ysa avait déjà donné son point de vue lors du vote du ban restreint. Puisque malgré la rancoeur et les querelles qui avaient séparé depuis des mois les deux jeunes femmes, la brunette ne pouvait nier l'investissement de Maltea pour la Champagne. Investissement qui perdurait depuis plusieurs années déjà tout comme celui de son époux dont elle était très fière aujourd'hui. Contrairement à elle qui n'avait qu'un fief de retraite octroyé à tout duc que son mandat soit brillant ou nullissime, Amory se voyait remettre une baronnie de mérite signe de son investissement et de son dévouement pour un duché qui n'était d'ailleurs pas celui qui l'avait vu naître.

Anthonin bien loin des soucis de ses parents et surtout de leurs querelles d'adultes gigotait dans les bras de son père afin de descendre. Une nouvelle pièce, de nouveaux jouets potentiels, une nouvelle robe où se cacher, une nouvelle dame à séduire avec ses grandes billes bleus, le petit Duc ne tenait plus en place. Ysa le récupéra des bras de son père avant de "lâcher" le petit monstre dans l'arène priant en même temps pour qu'il se tienne correctement. La première chose qu'il fit ... se fut d'aller tirer sur la robe de Maltea.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chlodwig_von_frayner

avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 12/12/2010

MessageSujet: Re: cérémonie d'octroi des fiefs de mérite du 12 décembre 1458   Dim 12 Déc 2010 - 22:50

Quelle lubie avait-elle donc bien pu le prendre d’accompagner la duchesse de poche à une cérémonie d’octroi en champagne ? Une envie soudaine, comme ça, sans aucune raison autre que l’envie de voir du pays. Il adorait voyager, et la compagnie de sa femme était un réel plaisir en toute occasion. Bon… les raisons étaient peut être toutes autres en effet que celles qu’il annonçait avec son éternel sourire aux lèvres. Déjà le fait d’assembler Elianor et plaisir semblait pour le moins déplacé…

A vrai dire, c’était plus pour voir un peu ce qu’elle pouvait faire dans l’exercice de ses fonctions. Chlo, après avoir allègrement détesté sa femme s’était rendu compte qu’elle n’était peut être pas aussi stupide et inutile qu’il avait bien pu le penser… et sa nomination comme maréchal d’arme n’avait cessé de l’intriguer. Aussi s’était il décidé d’observer l’Elianor dans son milieu naturel : à savoir la hérauderie. Et quoi de mieux qu’une cérémonie en Champagne, où il connaissait un peu de monde, pour se faire une idée ?

Bref… Il la suivait donc, bien décidé à assister à la cérémonie du début à la fin. Et puis… ça faisait un peu genre sortie en famille… sauf qu’ils n’étaient que deux et… qu’ils allaient voir la champagne, un lieu que personne de sain d’esprit n’aurait choisit pour ce type d’excursion. Enfin ça pouvait donner l’illusion d’être un couple parfait… presque !


Un repas, de la chaleur et une bonne catin, j’avoue que ça a son charme, mais vous me connaissez, je ne saurais me passer de vous, et encore moins lorsque vous devez présider votre première cérémonie en tant que maréchale d’arme. Qui l’aurait cru ? Beaucoup vantaient vos mérites à la hérauderie, mais vous me sembliez si effacée que je n’aurais parié pour rien au monde sur votre nomination. La blondasse de Champagne par contre…


Il baissa d’un ton en arrivant dans la pièce… faut dire qu’il n’avait pas trop l’intention de saboter l’autorité de sa femme. Il ne salua bien évidemment personne… vu qu’hormis Maltea toutes les têtes étaient inconnues. A son tour de faire la potiche pour le coup… Il rajusta rapidement sa cape de zibeline brodée d’hermine, la neuve, hein, pas celle qu’il trimbalait depuis ses 14 ans, et s’avança un peu plus dans la pièce à ses côtés. Manquait un peu le tapis rouge tout de même, mais si il demandait à Brienne de le déplier, il doutait fortement de sa bonne volonté. Il se pencha à l’oreille de sa femme.

Ça me rappelle que j’ai de la famille dans le coin… mais vu le résultat des votes des patentes, je doute d’avoir le plaisir de la voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maltea
Président du ban
avatar

Nombre de messages : 3378
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: cérémonie d'octroi des fiefs de mérite du 12 décembre 1458   Dim 12 Déc 2010 - 23:30

Regard en coin et ce n'est pas une silhouette qui s'avançait vers le petit groupe mais deux... silhouette qu'elle reconnut entre mille, même sans lever la tête. Accaparée par le petit qui lui tirait le bas de sa robe, Maltea répondit tout de même à Ysa, avant de faire un signe de la tête, comme pour souhaiter la bienvenue à Elianor. Son geste se limita à elle seule, considérant comme transparent l'homme qui se tenait à ses côtés. Ainsi donc elle se baladait avec celui-ci... A croire que le couple avait évolué, mais il était vrai que depuis qu'elle avait chassé de sa vie le blondinet, elle n'avait plus aucune confidence sur l'oreiller par celui-ci. Triste au final car la blonde adorait les potins... mais elle s'y était fait. Etrange comme cette frustration enfouie revenait lorsqu'ils se croisaient, sauf qu'une fois encore, c'était celle de ne pas pouvoir lui lancer une dague en plein coeur et de le voir agoniser devant elle. Elle n'avait pas oublié leur dernière rencontre, quand il s'était invité sur ses terres pensant qu'elle se remariait. Elle avait du fuir la cérémonie de mariage de sa cousine et au final n'avait pas retrouvé le courage d'y retourner. Les mots prononcés l'avaient blessée plus qu'elle ne voulait l'avouer, et sa rancoeur s'était renforcée. Elle ne put néanmoins résister à la tentation de balancer ses sarcasmes et s'adressant à sa consoeur...

Vous ne risquez rien ici, vous pouvez dire à votre serviteur d'aller prendre place au fond de la salle... sauf si vous en avez réellement besoin, mais bon sa place n'est point ici... du moins à mon humble avis.

Petit sourire mielleux en direction du duc de l'Aigle qui était l'unique destinataire de ses mots au final...

Près de la porte, il serait bien, c'est joli les plantes vertes, ca donne envie d'entrer dans un lieu, ça l'égaye de suite...

Son regard froid l'instant d'avant, brillait maintenant d'une lueur particulière. La dernière fois il l'avait prise une fois de plus en traitre, mais aujourd'hui était un autre jour et c'est elle qui mènerait la danse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elianor de Vergy

avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: cérémonie d'octroi des fiefs de mérite du 12 décembre 1458   Lun 13 Déc 2010 - 0:22

Evidemment, il refusa de lui lâcher les basques. Lui alors, quand il avait décidé de la contrarier, il ne faisait pas les choses à moitié.... La poupée retint un soupir. Après tout, pour être tout à fait honnête, ne devait-elle pas reconnaître qu'une infime partie d'elle-même n'était pas mécontente de prouver à son époux ce qu'elle valait? Il lui avait assez répété sur tous les tons qu'elle n'était à ses yeux qu'une femelle stupide et inutile tant qu'elle ne lui aurait pas pondu d'héritier, il ne lui déplaisait pas de lui prouver qu'elle pouvait être compétente et efficace.

Ma foi mon cher, nous eussions été deux à ne point parier sur mes chances. Je n'imaginais certes pas que le roy d'armes songerait à moi pour cet office, même si je reconnais que sa confiance m'honore infiniment.

Honneur, certes. Encore que son premier mouvement n'avait pas franchement été la fierté. Plutôt la panique en fait, face à l'ampleur de la tâche.

Bref. L'heure n'était pas aux états d'âme. Suivant le garde, elle pénétra dans la salle préparée pour la cérémonie. N'y connaissant, comme il était prévisible, personne sinon sa consoeur, c'est vers elle qu'elle se dirigea. Et reçut un accueil... qui n'allait certes pas réchauffer l'atmosphère! Ambiance, ambiance.... La poupée détestait son époux, certes, mais elle ne supportait pas qu'on lui manquât de respect. Elle n'allait donc pas laisser passer ça sans réagir. Cherchez pas, cette gamine a un sens de l'honneur et des conventions qui n'appartient qu'à elle.


Le bon jour Champagne. Je vous sais gré de votre sollicitude mais rassurez-vous, la crainte n'a rien à voir dans l'histoire. Je n'imagine certes pas courir le moindre risque en venant en Champagne mais que voulez-vous, la jeune épousée que je suis se réjouit toujours de pouvoir profiter de la présence de son époux, voilà pourquoi il m'accompagne ce jour. Oh mais vous ne l'aviez pas reconnu? Curieux, j'étais pourtant persuadée que vous vous connaissiez...

Sourire éblouissant de naïveté. Les ragots galopent le royaume à une vitesse peu commune, et les bonnes âmes s'étaient fait un plaisir de mettre la jeune duchesse au courant des frasques de son époux. Qu'elles soient passées, présentes ou même futures d'ailleurs. Elle savait donc pertinemment que ces deux-là se connaissaient, même si elle s'était refusé à entendre le détail de leurs rencontres.

Se détournant, elle salua courtoisement les autres personnes présentes avant de se tourner à nouveau vers sa collègue héraldique.


Dans quel ordre souhaitez-vous procéder aux octrois, consoeur?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghost60

avatar

Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: cérémonie d'octroi des fiefs de mérite du 12 décembre 1458   Lun 13 Déc 2010 - 1:14

Le duc arrivait tranquillement à la cérémonie de remise des fiefs, pour certains cette cérémonie était très attendu. Il était ravi de pouvoir remettre les fiefs a ceux qu'il avait proposé, c'est pas souvent le cas.
Il entra dans la salle de l'hotel du ban reservé pour l'occasion, apercu la nouvelle maréchal d'arme , Champagne ainsi que le couple de jouarre, alors qu'il allait s'installer à la place prévu pour lui, il pu distinguer une silhouette pas inconnu. Ghost s'approcha de l'homme


Ah non... C'est pas possible mais que fait cette personne ici? Jamais on peux faire une cérémonie en Champagne sans apercevoir cette homme?

Ghost lanca un regard noir au duc de l'Aigle

Je vous préviens vous avez failli gacher mon mariage ne vous amuser pas à recommencer ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeanmerlin

avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 18/09/2010

MessageSujet: Re: cérémonie d'octroi des fiefs de mérite du 12 décembre 1458   Lun 13 Déc 2010 - 2:37

Ainsi donc, son Excellence Jeanmerlin avait décidé, par tradition, de venir à la cérémonie en carosse des ambassades de Champagne. Arrivé sur les lieux, il songea à ce titre qu'il avait un temps hésité à refuser pour diverses raisons et dont il lui avait été recommandé d'accepter avec le sourire en raison d'obscures histoires d'honneur et de prestige ou autres billevesées. Sur ce, il salua aimablement la Duchesse de Brienne et de Rethel, les ducs de Jouarre, de même que les quelques personnes qu'il ne connaissait pas et accorda même un sourire, une fois n'est pas coutume, au Duc de Champagne, dont il se demandait de plus en plus souvent si il ne l'avait pas mal jugé, en regard de certains champenois qui, ces temps derniers avaient décidé de faire assaut de méchancetés, sous des couverts humanistes. Jeanmerlin soupira et tâcha de faire bonne figure et préféra donc penser aux quelques personnes qu'il avait décidé d'inviter à la cérémonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: cérémonie d'octroi des fiefs de mérite du 12 décembre 1458   Lun 13 Déc 2010 - 3:06

Discrètement, un gueux s'approcha de la salle; regardant les armoiries aux murs, les sculptures et autres tapisseries, il se sentait peu à son aise. D'après l'invitation, nombre de gros poissons du Duché devaient se trouver ici... hum et lui, au milieu? Bon, autant réfléchir ici: rester au fond, sur le côté, ne pas faire de bruit, ne pas déranger, passer inaperçu, et repartir rapidement après avoir rendu honneur à ceux qui méritaient, en cette belle soirée, cela.

Bry s'approcha de la salle; il demanda rapidement au laquais sur le côté s'il se trouvait au bon endroit. Ce dernier acquiesça de manière plus agréable et moins antipathique que le garde à l'entrée: peut-être était-ce de bonne augure? Bon bon bon, rapide coup d'oeil à l'intérieur, et quelques visages amicaux apparaissent: le Duc de Jouarre et son épouse, qu'il appréciait, même s'ils ne lui faisaient guère confiance. La Duchesse de Brienne, femme remarquable mais qui l'ignorait la plupart du temps visiblement. Deux trois visages inconnus. Et le Duc, homme de grande qualité, ainsi qu'enfin son parrain, le plus meilleur de tous.

Sourires amicaux aux différents nobles de Champagne, Grands parmi les Grands; et ensuite, rapidement, la parole évitée, le regard franc, Bry gagne une place proche du mur. Hum, pas de glissade ni d'entrée par trop ridicule, Bry sourit et attend patiemment que les honneurs soient rendus.


Dernière édition par Brylastar le Lun 13 Déc 2010 - 3:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
maltea
Président du ban
avatar

Nombre de messages : 3378
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: cérémonie d'octroi des fiefs de mérite du 12 décembre 1458   Lun 13 Déc 2010 - 3:18

« Sa Garce » se réveillait de sa léthargie, poussée par la tirade de la poupée comme elle avait pris habitude de l'appeler au temps de sa liaison avec son époux, cela venait de lui bien entendu. C'est un sourire amusé et franc qui accueillit la riposte de l'épouse défendant son époux avec conviction.

Mais justement chère consoeur, c'est bien parce que je le connais bien, voir très bien, que je dis que sa place est à l'entrée. Vous ne pensez tout de même pas que je me serais permise de snober de la sorte une personne qui vous aurait véritablement servi? Une personne bien plus utile que celui là ne le sera jamais?

Le sourire naïf d'Elianor ne la trompa... Elle serait de la trempe de celles qui refaisaient le monde. Sous son apparente fragilité, elle était bien plus solide et armée qu'elle n'y paraissait. Elle serait une personne dont il faudrait se méfier plus tard, cela était certain. Elle était au courant cela ne faisait pas l'ombre d'un doute, sauf pour les points que seuls Chlo et elle pouvait connaitre, comme la raison de sa haine farouche à l'égard de celui-ci et surtout sa décision de le bannir de sa vie.

C'est d'une voix reprenant son sérieux qu'elle lui répondit.


En ce qui me concerne, je passerai la dernière, l'on pourra ainsi clôturer la cérémonie. Je pensais faire passer en premier les sieurs Koroseth et Jeanmerlin qui attendent maintenant depuis quelques mois. Viendra ensuite les baronnies avec Sa Grace Amory et pour finir moi.

Alors qu'elle regardait vers l'entrée, le duc arriva, et il ne rata pas son entrée, agressant l'Aigle et mentionnant la dernière visite du Von Frayner en Champagne

Je vous présente Sa Grace Ghost d'Izard, Duc de Champagne... un « fan » de votre époux si je puis dire....

Il fut rapidement suivit par Jeanmerlin et le Chambellan de Champagne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chpiot

avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 28/05/2010

MessageSujet: Re: cérémonie d'octroi des fiefs de mérite du 12 décembre 1458   Lun 13 Déc 2010 - 16:39

Cahin caha la rouquine arriva.
Elle avait mit un certain temps a a se perdre dans les couloirs de ce château qu'elle ne connaissait pas, pour enfin trouver la salle de cérémonie.

Quelques personnes qu'elle connaissaient étaient déjà présente et elle les salua au gré de ses rencontres. Une bise par ci, une révérence par là..
Elle alla saluer Ysa et Amory puis le Chambellan en lui demandant comment il se sentait ..

Enfin, elle alla s'assoir près de Bry, le sourire aux lèvres


Salut Lapinou ! Comment ca va??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: cérémonie d'octroi des fiefs de mérite du 12 décembre 1458   Lun 13 Déc 2010 - 16:55

Bry sourit en voyant Chpiot entrer. Il la regarda passer saluer les différentes personnes puis revenir vers lui. Rassuré de voir un visage plus amical et confiant, il se décala, lui laissant une place plus grande.

Biquet, si tu savais comme je suis ravi de te voir!

Il sourit un peu plus puis la laissa s'asseoir.

Comment vas-... euh pardon, attends: d'abord, félicitations à toi, pour ta mise à l'honneur par la maison d'Airain; tu mérites cela plus que beaucoup d'autres personnes, je te l'assure! Ca me fait plaisir de voir également qu'aujourd'hui d'autres personnes méritantes vont être mises à l'honneur!

Alors, comment vas-tu? Le voyage s'est bien passé? Je dois te vouvoyer maintenant? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Ghost60

avatar

Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: cérémonie d'octroi des fiefs de mérite du 12 décembre 1458   Mar 14 Déc 2010 - 0:39

Ghost s'éloigna du duc de l'aigle, allant rejoindre sa place. Il s'arreta à hauteur de sa cousine qui le presentait au marechal d'arme.

Enchanté marechal, je vous souhaite beaucoup de courage dans votre charge... et dans votre mariage.

Le duc se tourna vers Malt

Ma chère cousine, pouvons nous commencer la cérémonie? J4aimerais profiter du buffet avant que des brigands pillent tout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chlodwig_von_frayner

avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 12/12/2010

MessageSujet: Re: cérémonie d'octroi des fiefs de mérite du 12 décembre 1458   Mar 14 Déc 2010 - 0:40

La blondasse en question semblait avoir eu une soudaine envie de lui rappeler à quel point elle le détestait depuis un certain temps… mais pas grave ça il avait l’habitude. Et puis… c’était de bonne guère, déjà au temps où ils se côtoyaient, sans qu’il n’y ai pas forcément quelque chose de plus… intime, ils aimaient bien s’envoyer des joyeusetés dans les dents… faut dire que Champagne avait toujours eu, en sus de ses formes généreuses, une répartie assez cinglante et ma foi fort agréable, comme le reste de sa personne. Il lui fit un grand sourire alors que sa femme lui rappelait un peu les bonnes manières.

Il s’abstint de lui répondre, ne voulant poser à sa femme des soucis de ce type. En ce qui concernait l’aspect professionnel, il préférait largement qu’elle soit au meilleur de sa forme. Pour ce genre de choses, étrangement ils s’entendaient plutôt bien… mais juste pour ce genre de choses. C’était dingue de voir la différence phénoménale qui existait entre vie privée et vie publique. En privé, ils se faisaient les pires crasses, dont il remportait souvent la palme de l’ignominie, et la plupart ne méritaient même pas d’être contées tant elles auraient pu choquer les bonnes âmes. En public… front commun… systématiquement, avec une inflexibilité sans faille. Il l’aurait défendu jusqu’à la mort si il l’avait fallu… même si il la détestait…

Léger sourire à Champagne.


Moi aussi je suis content de te revoir Malt !

Et une voix se fit entendre derrière lui… une voix qu’il aurait reconnu entre mille… enfin nan mais pour le coup il l’avait reconnue. Et ça y est… il n’aurait plus manqué que Selee débarque en sus du gratte papier italien pour que le tableau soit complet. D’un ton traînant il se retourna pour voir le Duc de Champagne arriver… D’un ton condescendant, il lui répondit.

Tiens vous avez encore été élu ? Vous devez dépenser des folles sommes pour acheter les électeurs. J’suis là pour la cérémonie alors je vous prierais de bien vouloir cesser d’aboyer, ça me cause des migraines.

Il laissa échapper un léger soupire et lui tourna carrément le dos. Les gens le fatiguaient à force… il venait juste accompagner sa femme après tout… Il se prit à espérer que sa belle sœur viendrait… au moins… il aurait eu une personne avec qui discuter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maltea
Président du ban
avatar

Nombre de messages : 3378
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: cérémonie d'octroi des fiefs de mérite du 12 décembre 1458   Mar 14 Déc 2010 - 1:19

Elle préféra ne pas lui répondre... comment avait elle réussi à le changer à ce point? Lui arrogant à souhait qui était défendu par une petite chose...La duchesse venait de perdre la dernière et infime petite parcelle d'interet qu'elle gardait pour le duc de l'Aigle... Au final ils formaient un joli couple... Elle avait bien fait de le jeter, les hommes sans caractère ce n'était pas du tout ce qu'elle préférait... et puis mieux valait jeter qu'être jetée. Elle n'aurait jamais pu supporter qu'il lui préfère son épouse et c'était à son avis ce qui serait arrivé tôt ou tard. Il suffisait de les regarder pour comprendre qu'ils étaient unis et que malgré tout ce qu'il avait pu lui dire sur la jeune fille, il tenait à elle.
Un sourire étrange se dessina sur les lèvres de la champenoise qui se détournant complétement de la maréchale et de son époux, hocha la tête en direction du régnant champenois. Elle avait toujours eu la faculté de se désintéresser très rapidement de certaines choses et d'en oublier quasiment l'existence. Là elle s'était concentrée sur la cérémonie et plus rien ne pourrait la faire dévier...
Elle fit un petit geste en direction de Koroseth afin que celui-ci s'avance vers le duc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysa

avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: cérémonie d'octroi des fiefs de mérite du 12 décembre 1458   Mar 14 Déc 2010 - 23:04

Comprenant que la cérémonie allait débuter, la duchesse de Jouarre récupéra le mini Duc qui continuait de se promener tranquillement dans la salle observant tous les grands avec un air bizarre. Des têtes inconnues, des tonalités de voix qu'il n'avait pas l'habitude d'entendre. Il en fallait peu pour éveiller la curiosité d'un bambin.

Viens donc ici petit diablotin.
Elle le prit par la main et le guida jusqu'à son père puis tous les trois allèrent s'assoir, la cérémonie promettait d'être longue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeanmerlin

avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 18/09/2010

MessageSujet: Re: cérémonie d'octroi des fiefs de mérite du 12 décembre 1458   Mar 14 Déc 2010 - 23:16

Habituellement friand de potins, l'ambassadeur avait prit soin de tendre l'oreille ici et là, et n'avait pas manqué de noter quelques tensions ici et là. Il accorda un sourire à la Duchesse de Brienne et de Rethel qui semblait coutumière du fait.
Puis,entendant que la cérémonie allait débuter, Jeanmerlin eût l'impression de prêter à nouveau les serments des ambassades et cette pensée lui arracha un nouveau sourire. Néanmoins, il fut secrêtement soulagé d'apprendre que son parrain était appelé le premier, il n'aurait ainsi plus qu'à copier ses gestes et ne risquait ainsi pas de commettre d'impairs, chose qui ne manquait pas l'inquièter. Il observa du coin de l'oeil la duchesse de Jouarre récupérer son fils qui semblait bien plus interessé par la découverte de la grande sallle que d'assister à une longue et certainement bien ennuyeuse cérémonie pour un petit garçon de cet âge et attendit patiemment que son parrain se présente au Duc. Il nota toutefois avec une certaine appréhension que sa chère Iseult ne semblait pas pouvoir se libérer pour assister à l'évènement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koroseth

avatar

Nombre de messages : 219
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: cérémonie d'octroi des fiefs de mérite du 12 décembre 1458   Mer 15 Déc 2010 - 15:33

Koroseth se tenait dans un coin de la salle, seul. Il était entré discrètement. Pour cet anoblissement, il n'avait souhaité inviter personne. Ce serait mieux. Il observait la salle, silencieusement. Une chance qu'il ait lu le courrier de sa suzeraine car il avait presque oublié que l'hérauderie lui avait remis une seigneurie, étant donné que cela remontait déjà à quelques mois.

Un geste de Maltea l'invitant à se rapprocher du Duc le sortit de ses pensées. Lui d'abord ? Pourquoi pas. Il se décolla du mur sur lequel il était adossé et approcha. Il avait déjà vécu une cérémonie comme celle-ci il y a plusieurs mois afin de recevoir Ville-sur-Terre. Il suffirait de recommencer quasiment la même chose ici. Il était donc à présent en face Duc, prêt à commencer.

_________________
[HRP : Bannière en cours de (re)création, la dernière s'étant fait la malle on sait pas pourquoi...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghost60

avatar

Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: cérémonie d'octroi des fiefs de mérite du 12 décembre 1458   Sam 18 Déc 2010 - 1:00

Ghost attendait patiement le premier futur annoblis. Il vit Koroseth s'approcher et se mettre en position pour démarrer la cérémonie.

Koroseth vous êtes ici afin de recevoir la seigneurie de Perthois comme fief de mérite. Accepter vous cet honneur en guise de reconnaissance de votre dévouement?

Le duc se fit silencieux attendant la réponse de Koroseth qui il esperait en profiterais pour enchainé avec le serment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koroseth

avatar

Nombre de messages : 219
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: cérémonie d'octroi des fiefs de mérite du 12 décembre 1458   Sam 18 Déc 2010 - 18:55

Koroseth écouta la question du duc et y répondit après une seconde de silence :

- Votre Grâce, j'accepte la seigneurie de Perthois.

Première chose. Seconde chose, le serment. Vu la situation royale en ce moment, il hésitait un peu quant au fait de savoir envers qui il devait prêter serment. Une seconde de réflexion puis il se mit bien en position et annonça :

- Moi, Koroseth Valdôr, Seigneur de Ville-sur-Terre, jure d'honorer la valeur et l'honneur de l'autorité royale, de lui être loyal, d'apporter conseil, aide et assistance en tout lieu et tout instant. Par ces paroles, je lui fais don de ma personne.

"Autorité royale". Oui, c'était pas plus mal. Le "Roy" Levan avait abdiqué, le futur roy n'était pas encore annoncé et fallait-il prêter serment envers la Régente ? En fait, il ne savait pas trop, donc "autorité royale", ça couvrait un peu tout. Un petit regard vers sa suzeraine pour vérifier que ça pouvait être valide. Enfin bref, dans tous les cas, l'idée était là, tout comme l'intention.

_________________
[HRP : Bannière en cours de (re)création, la dernière s'étant fait la malle on sait pas pourquoi...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chpiot

avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 28/05/2010

MessageSujet: Re: cérémonie d'octroi des fiefs de mérite du 12 décembre 1458   Sam 18 Déc 2010 - 21:05

S'installant près de Bry qui se décalait pour lui faire une place, elle faillit lui lancer une boutade sur la largeur de son postérieur pour qu'ils s'écarte ainsi mais il la prit de vitesse
Biquet, si tu savais comme je suis ravi de te voir!
Comment vas-... euh pardon, attends: d'abord, félicitations à toi, pour ta mise à l'honneur par la maison d'Airain; tu mérites cela plus que beaucoup d'autres personnes, je te l'assure! Ca me fait plaisir de voir également qu'aujourd'hui d'autres personnes méritantes vont être mises à l'honneur!

Alors, comment vas-tu? Le voyage s'est bien passé? Je dois te vouvoyer maintenant? ^^

Chpiot s'assit, sourit, rosit...
Elle pensait en avoir fini des félicitations mais non.. Elle ne dit rien pour autant, sachant que ses amis étaient sincèrement heureux pour elle.
Enfin, elle secoua doucement la tête en lui répondant


Non non.. surtout ne change rien s'il te plait.
Ne me vouvoies pas, et continues de m'appeler Biquet. Ça ira très bien je t'assure
Le voyage.. bien bien... je suis contente d'avoir prit le temps de découvrir une autre ville. Tournai est agréable.


Voyant que tout le monde s'installait elle avait fini sa phrase presque en chuchotant. Elle adressa un p'tit clin d'œil a Bry puis porta son attention en souriant sur Koko qui avait déjà genou a terre devant Ghost.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghost60

avatar

Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: cérémonie d'octroi des fiefs de mérite du 12 décembre 1458   Mar 21 Déc 2010 - 2:05

Ghost reçu le serment de Koroseth, pour l'autorité royale. C'était a son tour de répondre au serment.

Messire Koroseth, nous avons bien entendu votre serment, au nom de l'autorité royale, nous vous baillons Justice,, protection et subsistance pour vos terre de Perthois.

Le duc fit signe a l’anobli de se lever et de s'approcher, la séance du baiser vassalique était la partie suivante de la cérémonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koroseth

avatar

Nombre de messages : 219
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: cérémonie d'octroi des fiefs de mérite du 12 décembre 1458   Mer 22 Déc 2010 - 0:01

Bon... tout ça c'était fait. Le baiser. Généralement c'est pas la partie de rigolade... La dernière fois, il avait dû embrasser Maltea mais là c'était un homme en face de lui. Enfin bref, c'était obligé donc bon. Au final, c'était quand même Ghost qui allait devoir embrasser tout le monde, qu'il le veuille ou non.

Frôlement de lèvres rapide suffisait et de façon général, c'était toujours ainsi. C'était rare les baisers qui s'éternisaient. Koroseth s'exécuta donc rapidement. Hop c'est fait, on en parle plus. Restait donc à recevoir un symbole représentant le fief de Perthois et l'affaire serait réglée. Enfin dans ses souvenirs, c'était comme ça.

_________________
[HRP : Bannière en cours de (re)création, la dernière s'étant fait la malle on sait pas pourquoi...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: cérémonie d'octroi des fiefs de mérite du 12 décembre 1458   

Revenir en haut Aller en bas
 
cérémonie d'octroi des fiefs de mérite du 12 décembre 1458
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» cérémonie d'octroi des fiefs de mérite du 12 décembre 1458
» cérémonie d'octroi de fief de mérite du 12 aout 1459
» cérémonie d'octroi de fief de mérite du 11 mai 1459
» cérémonie d'octroi de fief de mérite du 11 février 1460
» cérémonie d'octroi de fief de mérite du 21 juin 1459

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Noblesse de Champagne :: La hérauderie de Champagne :: Salle des cérémonies-
Sauter vers: